28/02/2011

Quelle mouche a piqué mes poireaux ?

 

A la sortie de l'hiver, une fois le sol dégelé, j'en profite pour arracher quelques poireaux. Ils sont si bons dans une soupe ou en chiffonade, un vrai régal ! Rien à voir avec les veloutés vendus dans le commerce.

Donc, cet après-midi, après une période de gelée puis de terrain totalement humide à force d'importantes chutes de neige depuis début novembre, je me décide à en arracher quelques uns. Et quelle surprise ! je vous laisse regarder, observer les détails de la photo :légumes,poireaux

 

photo de ce 27 février

     1. les plants sont petits, cfr la base presqu'en terre;

     2. les feuilles sont en piteux état;

     3. et en plus, elles sont toutes courbées vers le sol.

Clin d'œil ne regardez pas la couverture du sol car les herbes "folles " ( comme dirait une amie des blogs - si elle passe par ici, elle se reconnaitra ), se sont bien développées !

Les jardiniers avertis et les entomologistes auront de suite identifié l'intrus ! Il s'agit de Napomyza gymnostoma  : poireau,larve

Les larves ( cfr photo ci-dessus prise ce 27 février dans mon potager ) appelées pupes s'attaquent aux feuilles du genre Allium ( poireau, ail, ciboulette... ), elles se transforment en pupes (chrysalides) puis en mouches au début du printemps.poireaux,napomyza gymnostoma,allium

 

poireaux,napomyza gymnostoma,allium

pour voir ces photos, cliquez ici

 

Ces parasites sont d'origine sud africaine et sont arrivés en Europe par la Pologne à la fin des années 60.

Mais quel traitement utiliser pour les endiguer? Pour le plus grand dam des jardiniers,aucun n'est réellement efficace actuellement, tous les essais d'agriculture biologique ( association à d'autres légumes ou fleurs ) se sont avérés inefficaces.

En pareilles situations, deux maitres mots : patience , Monsieur le jardinier. Et bon appétit.

22:08 Écrit par A-Marie Moniotte dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (20) | Tags : napomyza gymnostoma, allium |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |