25/05/2012

Le temps des iris

En ce moment, c'est l'éphémère floraison des iris dans mon petit coin de planète :

l'iris des marais, ou faux-acore (Iris pseudoacorus) se plaît dans l'eau comme son nom le suggère.

C'est lui qui a inspiré la " fleur de lys " des rois de France, et non le lis comme on pourrait le croire. C'est une espèce spontanée dans tout le sud de l'Europe.

aaDSC_0368web.jpg

 

Et puis, il y a la splendeur variée des cultivars de l'iris barbu (Iris barbata) souvent appelé à tort Iris germanica.

aaDSC_0356web.jpg

aaDSC_0357web.jpg

aaDSC_9816web.jpg

aaDSC_9818web.jpg

Il y en a que cette beauté laisse, je l'imagine, de glace, mais qui y voient un somptueux banquet tout servi. Ce petit charançon qui s'active fébrilement sur les iris répond au doux nom de Mononychus pseudoacorus - que de syllabes pour une si petite créature !

Les adultes grignotent un peu la plante, mais les femelles pondront dans les capsules florales et les larves vont se développer dans les graines en formation.

aaDSC_9893web.jpgDe face, il a décidément un air de famille avec Gonzo Cool !

aamononychus_.jpg