15/11/2011

Premières glaces

Une mince couche de glace recouvrait l'étang  ce matin : pas de doute, l'hiver est là ! Il va falloir se faire une raison...

glace,étang... ce que refuse de faire le Fatshedera, qui est en fleur en ce moment. 

fatshedera

Cet hybride de lierre (Hedera) et de Fatsia japonica est, tous les ans, une des dernières ressources du jardin pour les butineurs attardés. Les fleurs blanches seront suivies en hiver de grappes de fruits noirs très semblables à celles du lierre. Les oiseaux les mangent en cas de disette, mais sans grand enthousiasme me semle-t-il.

Le Fatshedera est une plante au port grimpant, qui devient impressionnante avec l'âge. Ses grandes feuilles vernies confèrent une touche exotique au jardin. Il est chez moi à la limite de la rusticité, mais il survit depuis des années grâce à un emplacement propice. 

fatshedera,floraison

18:56 Écrit par A-Marie Moniotte dans Arbres et arbustes | Lien permanent | Commentaires (50) | Tags : fatshedera, floraison, étang, glace |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |

16/02/2011

Orchidée botanique (@JP)

 

Après l'euphorbe élégante aux jolies fleurs semblables à de véritables bijoux, voici une autre plante fleurie actuellement dans mon intérieur, il s'agit d'une orchidée botanique.

 

plante d'appartement,plante botanique,orchidée,floraison,culture

Malheureusement, je ne connais vraiment pas grand chose au sujet des orchidées botaniques, c'est la seule que je possède et elle me vient d'un ami ( qui se reconnaitra et qui la reconnaitra !  Clin d'œil ). Si quelqu'un peut l'identifier, j'en serais ravie.

Pour illuster la différence entre botaniques et cultivars que sont les orchidées vendues chez les pépinièristes et fleuristes, voici une photo d'un cultivar, plus précisément d'un phalaenopsis.

 

 

 

plante d'appartement,plante botanique,orchidée,floraison,culture

Ces cultivars peuvent fleurir à n'importe quel moment de l'année et leur floraison peut durer plusieurs mois si vous les mettez dans des conditions de lumière et d'humidité ad hoc. Un pot transparent est aussi un gage de réussite puisque les orchidées "profitent" du soleil via leurs racines charnues et non par leurs feuilles. Eh oui, surprenant et pourtant bien vrai ! Si ces racines sortent du pot, laissez les faire et surtout soyez délicat car elles sont très fragiles. Il en va de même avec les tiges florales très cassantes. A manipuler avec beaucoup de précaution!

 

A bientôt pour de nouvelles observations et d'ici là, profitez bien des merveilles qui vous entourent ...

 

 

13:07 Écrit par A-Marie Moniotte dans Orchidées, Plantes | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : plante botanique, orchidée, floraison |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |