01/11/2011

La chimie de l'automne

Les merveilleuses couleurs dont nous profitons sont un moment de bonheur dans l'année. La palette des couleurs automnales est le résultat d'une chimie subtile - qui l'eût cru ? Rigolant

Les feuilles vivantes et en bonne santé contiennent deux sortes de colorant : des chlorophylles (vertes et instables) et du carotène (jaune et plus stable).

Sous l'effet des basses températures, la chlorophylle cesse d'être produite et disparait. Les feuilles deviennent jaunes puisqu'elles ne contiennent plus que du carotène.

Certaines feuilles, dont la sève est riche en sucre, sont aussi capables de produire d'autres colorants, les anthocyanes. Suivant l'acidité de la sève, les anthocyanes sont d'un beau rouge vif (comme un érable) ou bien pourpre (comme un chou rouge).

Le soleil brillant détruit  la chlorophylle tout en favorisant la production des anthocyanes. Un temps sec, en augmentant la concentration de sucre dans la sève, donne le même résultat. Ainsi, les couleurs automnales les plus flamboyantes se manifestent quand des jours ensoleillés et secs sont suivis de nuits fraîches et sèches. Exactement les conditions actuelles !!

Vive la Science!

automne,chimie_des_couleurs,chlorophylle,anthocyane,carotène

automne,chimie_des_couleurs,chlorophylle,anthocyane,carotène

automne,chimie_des_couleurs,chlorophylle,anthocyane,carotène