07/07/2012

Le feu et la glace

 C'est la première fois que je sème cette variété de pois de senteur " Fire and ice " et je ne suis pas déçue !

pois_de_senteur_fire_and_ice

aaDSC_2360web.jpg

Quel dommage que leur parfum ne puisse pas être ajouté au blog  Clin d'œil

Les pois sont devenus le rendez-vous des mégachiles du quartier ( Megachile willughbiella, sauf erreur ). Ces abeilles solitaires coupeuses de feuilles sont spécialisées sur ce type de fleur, qui requiert une acrobatie pour atteindre le pollen

    aaDSC_2374web.jpg        Grâce à ce talent particulier, elles s'assurent la possession presque absolue de cette ressource du jardin, les autres butineurs ne s'y hasardent pas.

Remarquez comment les Mégachiles collectent le pollen, non sur les pattes, mais sur une brosse ventrale.

DSC_2368.jpg

10:21 Écrit par A-Marie Moniotte dans Insectes, Plantes | Lien permanent | Commentaires (31) | Tags : pois_de_senteur |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |

22/06/2012

Une mouche pas tout à fait comme les autres

 aaDSC_0629web.jpg

 aaDSC_0485web.jpg

Regardez-y bien : ces deux mouches se ressemblent fort, surtout d'un peu loin. Elles ont exactement la même taille et presque le même comportement. Et pourtant !

La première est la mouche domestique Musca domestica. Gênante et antihygiénique, mais du moins inoffensive. Ses pièces buccales sont modifiées pour former une sorte d'éponge avec laquelle elle aspire les liquides dont elle se nourrit.

Mais l'autre ! Voyez cet instrument chirurgical qu'elle arbore fièrement. Ce rostre lui permet de se nourrir de sang frais qu'elle prélève aussi bien sur les humains que sur les animaux. C'est la mouche de étables Stomoxys calcitrans. Le mâle comme la femelle ont besoin d'un repas de sang par jour ( ce qui les différencie des moustiques et des taons, autres diptères, chez qui seule la femelle pique) .

La morsure est douloureuse, en proportion avec la taille de l'instrument.

Comme la mouche domestique, c'est une espèce cosmopolite et son importance économique (négative) est importante car elle agace le bétail et transmet des maladies, parmi lesquelles le redoutable charbon des chevaux.

23:36 Écrit par A-Marie Moniotte dans Animaux, Insectes | Lien permanent | Commentaires (25) | Tags : mouche_des_étables |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |

06/06/2012

Le temps des libellules

Non loin de mon petit coin de planète, se trouve la réserve naturelle des mares de Ben-Ahin, qui est un paradis local pour les libellules... Quelques images d'une récente balade dans ce site d'anciennes argilières envahies par l'eau.

La libellule fauve, Libellula fulva. Mâle immature.

libellula_quadrimaculata

La libellule fauve, Libellula fulva. Les mâles, comme celui-ci, deviennent bleus à maturité.Libellula_fulva

L'Agrion à larges pattes, Platycnemis pennipes, encore un mâle.

platycnemis_pennipes

le Calopteryx splendide, Calopteryx splendens, mâle encore.

aaDSC_0294web.jpg

Si l'on voit surtout des mâles, c'est qu'ils sont plus colorés, moins timides et souvent territoriaux.
Cette femelle fraîchement éclose d'Orthetrum réticulé ( Orthetrum cancellatum )  ne pouvait pas encore voler. Ses couleurs sont encore pâles - on appelle ce stade l'état      " ténéral "

aaDSC_0282web.jpg

09:40 Écrit par A-Marie Moniotte dans Insectes | Lien permanent | Commentaires (39) |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |