03/06/2011

Bernache et " bernachons "

Nichées de mésanges, naissance de biquettes, explosions de papillons, .... nous sommes en pleine période de reproduction.

Cette fois, les bernaches du Canada ont foit un clin d'oeil à mon objectif Rigolant

 Quelques éléments descriptifs :

La bernache du Canada, " Branta canadensis "  appartient à la famille des anatidés et est la plus grande des bernaches. Au Canada, elle porte plus volontiers le nom d'outarde.  Dans le Nord d'où elle est originaire, son principal prédateur est le renard artique ( pour en voir une photo cliquez ici ) dont il se nourrit des oeufs. Les mouettes, goélands, renards roux, corbeaux voire ours font aussi partie de ses prédateurs.

Le cou, le bec et la tête sont entièrement noirs hormis les joues et la gorge qui sont blanches. La queue est noire, le croupion et le bas-ventre blancs, le reste du corps brun-gris avec des liserés plus clairs.

 La bernache s'accouple avec un seul partenaire et reste fidèle durant toute sa vie. Son nid fait de petites branches est tapissé d'un duvet. La famille compte en moyenne 5 à 7 oeufs. La couvaison est assurée par la femelle tandis que le mâle assure la sécurité. 

A peine éclos, les petits quittent le nid pour prendre très vite du large. Après quelques semaines, seule une moitié des oisons auront survécu aux prédateurs.  

bernache_du_canada

 Bernache02web.jpg 

Bernache03web.jpg

 

Toujours sympa de voir Maman suivie de tous ses petits canetons ! Quel plaisir de les regarder faire leurs premières expériences avant de se lancer ... ( pour une photo rapprochée, je vous suggère la note de notre ami Jean-Pierre ( Aigleloup ).

 

PS : ces photos ont été prises au Château de Seneffe. 

08:33 Écrit par A-Marie Moniotte dans Oiseaux | Lien permanent | Commentaires (56) | Tags : bernache_du_canada |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |

06/03/2011

Va et vient de mésanges bleues

Les premiers rayons de soleil présents toute une journée, sans crainte de voir apparaitre les gros nuages tellement caractéristiques du climat belge, que du bonheur !

Conséquence immédiate : tous les oiseaux s'affairent, du plus petit ( troglodyte, pouillot et rouge-gorge ) au plus grand ( pigeon ramier, corneille et choucas ).

Chez moi, cette année, ce sont les mésanges bleues qui l'emportent, par leur nombre en tout cas. Elles ont même détrôné les moineaux domestiques en nette regression depuis plusieurs années.

J'ai donc choisi de vous les présenter dans mon jardin, non pas autour de leur nichoir ( cfr note précédente ),mais à l'approche de leur restaurant situé à 2 mètres de la vitre du living :

oiseaux,mésanges bleues

Et en quelques photos, voici comment celle-ci a choisi de prendre son repas Langue tirée

Etapes 1 et 2 décrites par la mésange elle-même

"Après quelques hésitations afin de connaitre les coutumes locales et de cener l'environnement du resto**, je décide d'entrer dans la salle du petit déjeuner ( ndlr photo prise à travers un plexiglass ), de faire le meilleur choix et de sortir pour une dégustation style picque-nique sans pour autant m'éloigner car la concurrence est rude.

oiseaux,mésanges bleues

oiseaux,mésanges bleues

Etapes 3 et 4 : photos ci-dessous :

" Me voici sur la terrasse avec ma pitance, comme vous le voyez dans les photos ci-dessous, j'ai choisi une graine de tournesol ( avec vos lunettes, c'est plus évident Rigolant ) et je savoure son contenu qui contient entre-autres une huile comestible ( même pour mes amis les hommes ) riche en acides gras polyinsaturés. Certaines années, j'ai pu en trouver sur une plante annuelle présente dans une allée du jardin et appelée " Hélianthus annuus " connue aussi sous le nom de " soleil ".

Appréciez ma technique de dégustation : je tiens la graine entre mes pattes et la terrasse ( pourquoi avoir prévu une terrasse en forme de rondin ? ) et je la broie jusqu'à enlever l'écorce.

oiseaux,mésanges bleues

oiseaux,mésanges bleues

A chacun sa technique  mais je vous souhaite un bon appétit en vue d'une saison toute en beauté et en reproduction !


14:36 Écrit par A-Marie Moniotte dans Oiseaux | Lien permanent | Commentaires (33) | Tags : oiseaux, mésanges bleues |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |

20/02/2011

Hotel à chouette chevêche

A chacun sa taille, à chacun son style !

Après les mésanges charbonnière et bleue, voici un troisième lieu d'accueil installé dans mon univers. Il s'agit d'un hotel pour les chevêches.

C'est une des plus petites chouettes, sa taille est proche de celle d'un pigeon et malgré ce que pourrait laisser penser son nom latin, Athena noctua, c'est la plus diurne des chouettes. Votre chance de la voir sur un piquet ou un fil à la recherche de petits rongeurs est donc encourageante. Ouvrez l'oeil, le bon Clin d'œil et en soirée, ouvrez grandes vos oreilles. En effet, comme la chevêche est territoriale, si certaines de ses cousines s'approchent trop de son aire de chasse, elle pousse des petits cris stridents. J'étais transportée de joie l'autre soir, en l'entendant sans pour autant la voir.

Comme elle se nourrit d'insectes, de vers et de petits rongeurs, j'espère la fidéliser dans mon environnement afin d'obtenir son aide dans la chasse aux mulots et autres destructeurs de mon potager!

Patience, patience, c'est la règle de base de tout amoureux de la nature!

Comme une photo vaut mieux qu'un long discours, voici l'engin :

 

Nichoir-chevecheweb.jpg

Si vous souhaitez TOUT SAVOIR sur ce mgnifique petit rapace, rendez-vous sur un site qui lui est dédié et que je trouve particulièrement beau et intéressant en cliquant sur le lien  ici .

Bonne observation et n'hésitez pas à l'aider à se reproduire en lui ménageant un endroit bien approprié, merci pour elle.


 

 

15:20 Écrit par A-Marie Moniotte dans Oiseaux | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : chouette, cheveche, nichoir, athena noctua |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |