27/04/2011

Oh la belle Pudibonde !

Après l'Agriopsis publiée le 12 mars, j'ai eu le plaisir de découvrir à l'aube, une autre merveille du monde des papillons de nuit, il s'agit de Calliteara pudibunda, aussi appelée en français la Pudibonde ou la Patte étendue :

 

pudibonde,caliteara pudibunda

On la trouve dans toute l'Europe ( sauf extrême Nord ) et jusqu'au Moyen Orient entre mai et juillet ( le temps prématurément plus chaud de cette année explique sans doute cette observation anticipée ).

Elle tolère des habitats aussi variés que bois, vergers et parc urbains et ce, jusqu'à une altitude de 1000m environ. La photo présente un individu mâle dont les pattes antérieures sont uniformément grises et les antennes ressemblent à un fin et délicat treillis brun.

Le dimorphisme sexuel de ce papillon est important puisque la femelle est plus grande et plus claire. Ses antennes sont beaucoup plus discrètes.

Au repos, les adultes montrent bien leurs pattes antérieures très velues devant eux ( références bibliographiques : Guide des Papillons nocturnes de France )

La chenille, quant à elle, est jaune verdâtre et très velue, je n'ai malheureusement pas eu la chance de la voir jusqu'ici.


18:12 Écrit par A-Marie Moniotte dans Papillons | Lien permanent | Commentaires (31) | Tags : pudibonde, calliteara pudibunda |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |

25/04/2011

Porte bonheur et noces de 13 ans de mariage !

 

Je vous offre ce bouquet en gage de bonheur pour les 365 prochains jours

muguet,mai

 

Pour la première fois depuis de nombreuses années, les fleurs du muguet ne m'ont pas fait attendre la mi-mai alors qu'elles étaient déjà en vente au bord de nos routes !

Le muguet de mai, Convallaria majalis, fait partie de la famille des liliacées. C'est une plante vivace des endroits ombragés et qui se multiplient par griffes càd grâce à un rhizome. La plante est toxique. 

 

Chaque brin contient  une multitude de clochettes odorantes disposées le long d'une hampe et il est entouré de deux feuilles.

 

 

Toute une symbolique est associée à ces clochettes, d'une part offrir du muguet le premier mai assurerait " le bonheur " à ceux qui l'ont reçu et d'autre part, des noces de muguet correspondent à 13 ans de mariage. 

09:47 Écrit par A-Marie Moniotte dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (36) | Tags : muguet, mai |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |

22/04/2011

Groseiller

Voici les premiers fruits du groseiller rouge  :

groseiller

 

Eh non, il ne s'agit pas d'une erreur même si la photo montre des petites baies verdâtres ( le terme " baie " est attribué aux fruits charnus ). Ces fruits doivent murir pour prendre leur coloration finale.

L'arbuste atteint environ 1m50 et ses branches sont retombantes. Les feuilles sont vert moyen à foncé et comportent 3 lobes comme le montre la photo ci-dessus. La tige se lignifie avec les années et peut même devenir cassante en vieillissant. Ces arbustes sont très volontaires et peuvent se multiplier principalement par boutures ou marcottages ( pour récolte après 2 à 3 ans ).

Ces groseillers du genre " ribes " donnent des baies de couleur rouge, rose ou blanche, le jus de chacune étant respectivement de moins en moins acide.

 

A côté de ces ribes, on trouve des cassissiers et des groseillers à maquereaux : 

le cassissier est  un arbuste à feuilles légèrement carminées, il exhale l'odeur caractéristique du fruit noir et est surtout cultivé en Europe ( Bourgogne - région de Dijon );

l'espèce à maquereaux est proche du groseiller courant avec des feuilles plus grandes, le fruit est individuel et beaucoup plus gros. 


 Quelques suggestions personnelles d'utilisation de ces 3 types de baies :

1. les rouges, j'en fais des jus pour confitures et yaourts - très précieux et succulents en hiver - je surgèle aussi des baies rouges telles quelles pour réaliser des tartes meringuées.

2. les cassissiers sont utilisés après macération dans de l'alcool, l'extrait ainsi obtenu facilite les digestions difficiles Clin d'œil

3. quant aux groseilles à maquereaux, elles sont réputées pour leur couverture de tartes mais chez moi, elles n'ont vraiment aucun succès ! ce qui m'a amenée à les abandonner.

 

21:54 Écrit par A-Marie Moniotte dans Arbres et arbustes | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : groseiller |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |